DÉBAT

DEBATCategorie: QuestionsCasbah-Nouvel : Au delà de la polémique, les vraies questions

Casbah-Nouvel : Au delà de la polémique, les vraies questions

Posté il y'a 6 mois
par Le Moderateur
Ma Biographie

Biographie

Le SYNAA inaugure la rubrique « Débat » de son site web (www.synaa.dz) en revenant sur la tempête médiatique provoquée par la visite de l’architecte français jean Nouvel à Alger. Invité pour se pencher sur la « revitalisation » de la Casbah. Une mise en scène  ratée d’un architecte venu au chevet de la vieille médina souffrante.

L’annonce en grande pompe du passage éphémère de l’architecte français n’a pas laissé les architectes algériens  de marbre. Le choc, la réprobation ou l’assentiment pour certains d’entre eux, une chose est sure cela n’a pas laissé indifférent et c’est tant mieux.

Le SYNAA  a publié un communiqué sur ce dossier, il revient dessus pour mettre en exergue les préoccupations de ses adhérents sur la question des conditions d’exercice des architectes étrangers en Algérie. Cela se fait en violation de la réglementation en vigueur régissant la question, article 17 du décret législatif 94/07. L’intervention des architectes étrangers  continue à être possible en toute opacité et en violation de la loi.

Au delà des réactions que cette visite controversée ait provoquée, les vieilles pierres de la Casbah d’Alger posent la vraie question de la solidité du socle réglementaire en vigueur  sur l’exercice des architectes étrangers. Par ces violations on cloue les architectes algériens au pilori de l’exclusion et de l’incompétence.

En dehors du strict respect des lois rien ne doit être possible. La profession d’architecte est une profession réglementée qui ne peut s’exercer en dehors du cadre unique de la loi.  Le SYNAA en appelle au sens des responsabilités des architectes à s’engager pour  veiller à faire respecter ce principe en commençant par prendre part à ce débat.

Les avis des confrères et des consœurs concernant tout débat à venir constitueront le matériau du soubassement de l’action revendicative de notre organisation syndicale.

Cordialement à vous.